|

Communiqué de presse
du groupe Roubaix Bleu Marine.

Astrid et Jean Pierre cadre blanc220

Les élus Front National-Rassemblement Bleu Marine de Roubaix ont suivi toute l'affaire de la famille harcelée dans le quartier du Pile à Roubaix . Nous saluons le courage de la famille Godefroy et son sens remarquable de la communication qui ont permis la médiatisation nationale de leur cas pour lequel une solution individuelle et humaine a été trouvée. Mais tout le monde peut prendre conscience après les nombreux articles dont nous avons pris connaissance ( presse et autres médias) et que nous constatons aussi, que cette réponse est dérisoire face à la réalité vécue dans certains quartiers de Roubaix.


Nous entendons parler de zone de non-droit ou « no go zone ».
Combien de familles n'ont jamais osé s'exprimer par peur de représailles ? On les comprend quand on lit les témoignages des jeunes désœuvrés que la justice laxiste ne condamne plus pour de sombres raisons humano-ethniques.
Depuis très longtemps le Front National s'exprime sur le manque de moyens de la police et du laxisme de l'appareil judiciaire.
Le maire UMP de Roubaix s'est exprimé lui aussi en se plaignant constamment des manques d’effectifs policiers, et de ses réclamations sans suite auprès du ministre de l'intérieur et du préfet avec lequel il a " les meilleurs rapports". A notre avis, cette attitude semble particulièrement cynique étant donné qu’ à l’époque, c'est le président Nicolas Sarkozy (UMP) qui a supprimé 13000 agents des services de police et de gendarmerie.Dont 200 policiers à Roubaix entre 2009 et 2015. Depuis les choses ne s'arrangent pas sous le gouvernement PS de Monsieur Hollande et de la Ministre de la justice Madame Taubira, qui agit en continuité de Madame Dati qui fut ministre et membre de l’UMP.
On peut conclure sur la réflexion de Bossuet : « Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes. » Au FN, nous pensons que les choses ne peuvent pas s’arranger dans le cadre actuel des politiques menées en matière de police et de justice.
Nous prônons la tolérance zéro !
Dans un premier temps l’État doit imposer la Loi, c’est du bon sens !
Cela n’exclut pas le fait que le maire doit assumer ses responsabilités car il se doit d’être le garant de notre sécurité, notre tranquillité et de la salubrité de tous les Roubaisiens.