|

Conseil municipal du 28 janvier 2016.

Lors du dernier conseil municipal notre groupe est intervenu sur certains sujets, 

CM59100

Délibération 15894 sur le ROB (Rapport d'orientation budgétaire).

 

Nous apportons quelques réflexions sur ce rapport d'orientation budgétaire.

1) La première concerne l'augmentation de la population roubaisienne: elle passe d'après l'INSEE de 95 182 habitants à 96 530.
Nous espérons que cette augmentation de population s'accompagne d'un accroissement des recettes fiscales de la ville et pas seulement de charges supplémentaires.
Nous pensons qu'au lieu de nous renvoyer sur des études INSEE un peu trop analytiques, la mairie devrait mettre en place quelques schémas qui permettraient d'avoir une réponse quasi immédiate à cette question car le bon sens consiste à dire que la ville sortira du bas de classement des villes les plus pauvres de France quand ses recettes fiscales reposeront sur la majorité de sa population.
Il nous paraîtrait intéressant d'avoir régulièrement un tableau montrant la progression du nombre de foyers fiscaux à Roubaix, le pourcentage des habitants soumis à l'impôt, la progression des recettes directes.

2) une question très précise sur les dettes de la ville : l'encours de dette fixé au 31 décembre inclue-t-il le nouvel emprunt de 5 millions d'euros encaissé le 30 décembre?

3 ) les taux fixes d'intérêts étants très bas, ne faudrait-il pas en profiter pour emprunter et solder sans tergiverser éternellement le SWAP qui, lui, nous coûte 15 fois plus cher en 'intérêt ?

3) sur le Plan Pluriannuel d'investissement: voyez-vous un avenir pour l'ex espace Gobelins??... La remise en état de la toiture est-elle envisagée rapidement ou allez-vous attendre que le bâtiment se dégrade et s'effondre pour le raser ?

4) sur la hausse des charges de personnel.
En 2015, malgré une soit- disante gestion rigoureuse des effectifs, l'augmentation est de 1,3%( 6 fois + que l'inflation).
Votre politique vous laisse-elle espérer sérieusement la maîtrise de ce poste alors que le gouvernement annonce pour 2016 une augmentation des salaires de la fonction publique ?
Sachant que ce poste représente plus du tiers du budget global de la ville de Roubaix, ne craignez-vous pas qu'il fasse chuter à lui seul votre engagement de maitrise des dépenses et au final de baisse des impôts ?
5) après la série de chiffre et de rappel de vos objectifs, vous nous indiquez que la réussite et l'équilibre de votre programme repose sur une contraction d'au moins 5% alloués aux services, alors que vous étudiez encore des hypothèses d'optimisation ou de stabilisation qui sont loin de garantir cette contraction de 5% et que vous n'avez pas tenu compte d'une progression de la masse salariale inévitable.

En conclusion, nous doutons que vous puissiez réaliser l' équilibre budgétaire et pensons qu' à terme vous renoncerez à votre promesse de baisse des impôts.

La politique des petits pas trop en phase avec vos prédécesseurs est contraire à celle que vous auriez du mener: plus stricte, plus courageuse, plus volontariste , plus ambitieuse; une politique plus radicale qui vous aurait peut-être permis d'atteindre vos objectifs.

Dans l'incertitude, nous nous abstiendrons sur la délibération.

 

Délibération 150768 concernant le nouveau programme national de renouvellement urbain.
Etude de cadrages stratégiques.

Lors du précédent conseil, nous sommes intervenus pour dénoncer la caducité de la délibération 384 qui concernait le volet territorial de Roubaix du contrat de ville.
En résumé, la loi du 27 janvier 2014 impose que des représentants du conseil citoyen participent aux instances de pilotage du contrat de ville, y compris celles relatives aux projets de renouvellement urbain.

Vous n'avez pas tenu compte de notre intervention et avez voté en majorité la délibération en contradiction avec la loi et au mépris des conseils citoyens en cours d'installation.

Il est regrettable que la presse n'ait même pas fait écho de ce déni de démocratie .

Aujourd'hui, vous nous présentez la délibération 15 / 0768 par laquelle vous allez donner acte que toutes les études seront menées par la Métropole de Lille , LMH, Partenord habitat, Villogia et la mairie, sans discussion, ni consultation préalable des conseils citoyens ou des comités de quartier.

Hormis l'aspect illégal de la délibération, nous affirmons qu'il y a un grand risque de voir arriver des propositions inadéquates car elles auront été conçues par des techniciens éloignés qui ne répondront pas aux attentes des habitants des quartiers spécifiques de la ville.
La consultation des habitants interviendra si tardivement qu'il sera impossible d'infléchir les choix des techniciens collaborateurs des institutions citées plus haut qui n'agiront qu'en fonction de leurs intérêts et de celui de leur mandataire.

Ceux qui auront dirigé, programmé et réalisé les études feront en sorte de les imposer pendant que les habitants "causeront" dans leurs conseils.

Nous ne pouvons accepter cette démarche d'autant plus qu'elle est incompatible avec les principes définis de la démocratie participative tant promue par les pouvoirs en place.

Nous votons contre ce paradoxe.
Nous votons contre la résolution.

 

 

Délibération 150711
concernant l'activité culturelle.

70 nationalités sont présentes à Roubaix et ça permet de justifier que chaque année vous proposiez un thème mondial pour le programme d'activité culturelle ;
Ainsi en 2015, le thème choisi était " femmes du monde".
En 2016, vous avez choisi " langues du monde".

Ma première remarque, c'est que l'on pourra suivre 10 manifestations qui pour une grande part sont proposées par des associations de Roubaix dont la source est le monde arabe et qu'on y voit aucune proposition de source européenne ( hormis l'anglais universel).
Pourtant nous sommes en contact direct avec la Belgique et sa diversité linguistique, avec d'importantes communautés d'origine Portugaise, polonaise, et autres…
Nous trouvons assez étrange le manque de diversité dans votre programmation.

Ma deuxième remarque est que certaines associations sélectionnées, sous une apparence purement culturelle, transmettent parfois un message très politique que pour ma part que je trouve antipatriotique.
Je cite quelques exemples, sans rentrer dans le détail pour éviter de dépasser mon temps d'intervention :
- le centre culturel du monde arabe fait sur son site la promotion d'un livre en arabe de Said el Armani en apportant en commentaire " témoignage de ceux qui ont échappé aux massacres commis par les envahisseurs et leurs alliés" ( sous entendu les français)
- l'association tam tam n'est présente sur internet que pour défendre des revendications ethniques en faisant la promotion du CRAN et incite la France à la repentance ( regrets d'une faute suivie d'un désir de réparer ), ce qui n'est pas acceptable pour la majorité du peuple français.
- Rencontre et dialogue au sein d'une association très politisée qui a fait venir à Roubaix le très contesté Tarick Ramadan et qui nous propose un autre intervenant pour une conférence à 700 euros.
- et enfin l'AFPS ( association france palestine solidarité ) dont je respecte les membres ouverts au dialogue, mais résolument anti israélien et dont l'action directe ou indirecte introduit un risque de débordement contraire à la philosophie du vivre ensemble, voir des engagements de la France et de la sécurité de tous ses citoyens ( manif devant la mairie avec croix gammées - accusation de sionisme vis à vis de la chanteuse Naïm ).

Au final, étant donné le déséquilibre de cette programmation et compte-tenu de certains choix de partenaires qui posent question, nous voterons contre cette délibération.
Avant de conclure et que vous nous accusiez de tous les maux, je tiens à souligner qu'en consultant internet pour documenter mon intervention, j'ai été séduit par un entretien du psychothérapeute et chercheur Hamid Salmi que l'association Afus deg Wfus invite pour une conférence; très intéressante découverte à suivre et à recommander et qui peut nous inspirer dans le cadre de la réserve citoyenne de l'éducation nationale.
Eh oui, nous défendons une nation, une culture, une certaine identité citoyenne, nous sommes patriotes, mais nous ne sommes pas sectaires.