Qui ne dit mot, consent.

Astrid LEPLAT 2

Plusieurs polémiques concernant des mosquées de Roubaix ont récemment agité les réseaux sociaux.

En mai 2015, le cheikh saoudien Mohammed Ramzan al-Hajiri, prédicateur salafiste et interdit de séjour en France car dangereux, était intervenu dans la mosquée du Pile pour un "séminaire " auquel avaient participé quelque 1500 personnes.

Le 28 mars 2016, le très controversé Imam salafiste de Brest, Rachid Abou Houdeyfa, prêcheur radical fut l'invité de la mosquée Arrahma des Trois Ponts.

Cette semaine, c'est de nouveau le cheikh Mohammed Ramzan al-Hajiri qui réintervient à Roubaix en diffusant un prêche en arabe par téléphone.
Ce prédicateur n'hésite pas à diffuser sa haine de l'Occident et considère les non-musulmans comme des mécréants.

Le groupe Front National Roubaix Bleu Marine s'étonne du silence assourdissant de Monsieur le Maire Guillaume Delbar, premier magistrat de la ville.
La mairie de Roubaix, si prompte à communiquer pour faire le buzz, n'a pas émis le moindre communiqué ni condamné ces agissements.
Par peur sans doute, de froisser de potentiels électeurs...
Entre électoralisme et raison, il faut choisir.

Le groupe Front National Roubaix Bleu Marine condamne avec fermeté les agissements radicaux de ces mosquées et dénonce les risques liés à la radicalisation islamiste.
Le Front national propose depuis plusieurs années des mesures pour combattre le radicalisme islamiste : expulsion des imams étrangers radicaux, fermeture des mosquées salafistes, obligation de prêcher en français.

 

Astrid LEPLAT
Conseillère régionale NPDCP
Conseillère municipale Roubaix


Expression politique RoubaixXL de juin 2016

magxxl

A semer le laxisme, on récolte l'anarchie.

L'été arrive, les journées s'allongent et les Roubaisiens veulent en profiter.
Le parc Barbieux est une destination privilégiée. Il fait l'objet d'une rénovation prestigieuse.
Le budget total consacré sera de 10 millions d'euros à l'achèvement des travaux, supporté par la Ville et la MEL.
Le premier tiers de cette rénovation est achevé.
Malheureusement, des individus perturbateurs, des "loubards" ont investi les lieux pour vandaliser le système de fonctionnement de la cascade, du matériel de chantier et pour circuler sans vergogne avec des motocross/quads sur les pelouses ou les chemins, au détriment de la sécurité des promeneurs et de la qualité de l'environnement.
A ce rythme, les "loubards" pourront bientôt avoir pignon sur rue (sur Parc!) comme dans certains quartiers de la ville ou personne n'ose plus intervenir.
Malgré les engagements des élus et les atermoiements de l'adjointe à la sécurité adepte de la "tolérance zéro", rien n'a été prévu pour la sécurité et la tranquillité dans le parc .
Nous affirmons que la sécurité est la première des libertés et qu'il faut combattre sans relâche TOUTE la délinquance roubaisienne.

Le Groupe Roubaix Bleu Marine
Expression politique RoubaixXL de juin 2016

 


Communiqué de presse de Jean Pierre LEGRAND

Jean Pierre LEGRANDLA GRANDE HYPOCRISIE

Le groupe Roubaix Bleu Marine affirme que la démocratie participative, leitmotiv des responsables politiques de nos villes de « gauche » ou de « droite » est un leurre.
L’exemple de Roubaix est le plus criant car la classe politique a toujours prétendu associer les habitants au devenir de la ville.

En plus des Comités de quartier (associations 1901), des Conseils de quartiers (loi 2002) et des conseils citoyens (loi 2014), on voit poindre au Pile un groupe d’un nouveau genre : la Table de Quartier. Cette dernière « émergence » portée par l’ANRJ et l’université populaire citoyenne est soutenue par des politiques de Gauche qui préparent déjà leur campagne de reconquête.

Cette gauche qui gérait la ville n’a jamais réellement répondu aux souhaits des populations à tel point que la ville s’est enfoncée dans la pauvreté, la misère, le désœuvrement et glisse vers une société de coutumes non européennes.
Dans le cadre des rénovations urbaines, la vérité c’est que pour moult raisons et en particulier celui de l’urgence du PLU, ce sont des cabinets d’études venus d’ailleurs qui continueront à définir les cadres et les projets d’urbanisation...
L’exemple du quartier du Pile est significatif de la réalité du « cause toujours ».
Vu le cafouillage, on pourrait bien connaître à Roubaix des « nuits debout » ou des démonstrations de « zadistes » !

Au Front National - Rassemblement Bleu Marine nous sommes pragmatiques et nous pensons qu’il est nécessaire d’arrêter de jouer avec les « fausses » idées démocratiques, qu’il est temps de redonner force au vote citoyen et aux élus, que ces derniers doivent arrêter de gérer par le clientélisme, mais seulement agir dans l’intérêt de leur ville pour qu’elle retrouve éclat et dynamisme.
De notre point de vue, le référendum est le meilleur moyen pour donner de la voix aux citoyens en dehors des élections.

Jean Pierre LEGRAND
Conseiller à la MEL
Conseiller municipal Roubaix

 


Communiqué de presse d'Astrid LEPLAT

Astrid LEPLAT 2

Le parc Barbieux, parc de tous les dangers.

Ce joyau roubaisien bénéficie d’une rénovation remarquablement réussie.
La première partie du chantier s’est achevée il y a quelques mois.
Lors de la présentation du projet, nous, élus du groupe Roubaix Bleu Marine, avions déjà émis une réserve quant à la pérennité de cette rénovation si rien n’était entrepris pour améliorer la sécurité dans le parc.

Avec l’arrivée des beaux jours, nombreux sont les promeneurs à vouloir profiter de cet écrin de verdure. De jeunes enfants roulent dans les allées, des mamans avec leurs poussettes, des sportifs... Tous voudraient se balader en toute quiétude.

Que nenni...c’est sans compter une certaine jeunesse...
Racaille, loubards ou délinquants s’en donnent à cœur joie pour saccager ce parc.
2 roues BarbieuxRodéos en quad ou motocross sont quasi journaliers, de l’aveu même des habitués.
Acte de vandalisme gratuit fin avril, le local technique a été forcé et le système hydraulique tout neuf détruit.
Le week-end dernier, c’est un engin de chantier qui a été vandalisé et envoyé au fond de l’eau.

Nous dénonçons la dangerosité de cette racaille qui agit en toute impunité.
Le système de vidéo surveillance ne paraît d’aucune efficacité.
Que risquent ces délinquants ? Une tapette sur les doigts ?? Un rappel à la LOI ???

Qu’attend la majorité municipale LR-UDI pour agir ?
Qu’il y ait un accident grave ? Voire un mort ??
Il y a quelques années, des jeunes gens recrutés en emploi aidé assuraient un minimum de médiation et de surveillance.

Nous espérons que Monsieur le Maire a sollicité l’État dans le cadre du Fonds interministériel 2016 de prévention de la délinquance.
Nous demandons que le budget alloué à la sécurité soit prioritaire et que soit créée de toute urgence une unité de police montée spécifiquement affectée au Parc Barbieux.
En attendant, nous demandons que des agents de la police municipale patrouillent dans le parc pour assurer la sécurité de tous.

 

Astrid LEPLAT
Conseillère régionale NPDCP
Conseillère municipale Roubaix


Communiqué de presse de Jean Pierre LEGRAND

Réaction pour faire suite à l'article : "la manifestation contre l’école Sainte-Bernadette mobilise une cinquantaine de personnes."

Jean Pierre LEGRAND

L’affaire de l’école Sainte Bernadette révèle une fois de plus la grande difficulté du vivre ensemble.

Au départ une plainte d’une maman qui considère que son enfant est sujet de brimades à l’école. Elle porte plainte, sans succès auprès du parquet. Qu’à cela ne tienne, elle remue ciel et terre et se rapproche du MRAP pour médiatiser et donner du poids à son action.

Ainsi, elle donne à l’« affaire » un tournant politique ; faire accuser de racisme une école catholique qui prendrait en grippe les enfants issus de familles musulmanes.
Difficile d’entrer dans un débat sans connaître les tenants et les aboutissants.
Curieux tout de même qu’après le MRAP on fasse intervenir Monsieur Gacem, membre de l’équipe municipale, proche des milieux musulmans, mais en aucun cas chargé des problèmes d’éducation dans les écoles roubaisiennes.
S’il eut fallu demander un avis au sein de la majorité municipale, c’est celui de Mme Afane-Kimbaboula qui aurait dû être requis puisqu’elle est chargée de l’éducation.

En ce qui nous concerne, nous sommes indignés par ce genre de procédé qui consiste à mettre en cause un mode d’éducation scolaire délivré par une école qui a pignon sur rue de puis plus de 20 ans. L’École qui a besoin de sérénité n’a pas besoin de ce genre d’affaire qui tente d’amener un trouble évident dans sa gouvernance.

Si une personne se plaint des méthodes d’éducation, qu’elle change ses enfants d’établissement et s’adresse à une autre école.

Jean Pierre LEGRAND
Conseiller à la MEL
Conseiller municipal Roubaix

 Lien vers l'article dans Nord Éclair sur. nordeclair.fr


Le 1er 2016, les ch'tis patriotes étaient en force à Paris pour fêter Jeanne d'Arc et les travailleurs.
Très beau 1er mai du Front National à Paris, qui même dans une nouvelle version, ne déroge pas aux traditions : Hommage à Jeanne D'Arc, symbole de résistance, et un très beau banquet patriotique et populaire.Une fête très réussie, dans la joie et la bonne humeur, clôturée par un discours de notre présidente Marine Le Pen.

Voir les photos


Expression politique RoubaixXL de mai 2016

magxxl

 

Parce que nous exprimons des réserves sur les constructions ou les extensions de mosquées à Roubaix nous sommes taxés d’islamophobie.
Nous considérons qu’avoir la Foi est parfaitement honorable et nous respectons toutes les religions, mais pensons qu’aucune religion ne peut imposer ses règles et se substituer à la foi laïque et républicaine. Nous ne sommes pas hostile à l’Islam, mais à ses extrémismes qui influent sur notre mode de vie et qui conduisent à l’islam radical.
En conseil municipal, le maire nous reproche des réflexes pavloviens et M Gacem conseiller municipal s’interroge sur ce que nous avons contre l’islam. Le débat municipal s’est immédiatement achevé sous les quolibets quand nous avons posé la question de la place de la femme dans cette religion lorsque celle-ci est pratiquée selon les coutumes salafistes.
Récemment le Premier ministre a (enfin) reconnu que » le salafisme est en train de gagner la bataille de l’islam en France » et que » le voile est un asservissement de la femme ».
Ces réflexions nous autorisent à penser que le voile trop répandu à Roubaix n’est ni un signe d’intégration ni un signe de liberté et qu’il nuit à notre identité.
A qui la faute ?

Comme beaucoup de nos lecteurs le savent, l’expression de l’opposition est réglementée dans la revue municipale et nous faisons toujours un effort de concision pour nos articles.
Mais comme le sujet de l’Islam est particulièrement sensible et qu’il autorise nos adversaires à nous traiter de « racistes » quand nous l’abordons avec nos constats de bon sens, nous tenons à rapporter une phrase prononcée par Chadhortt Djavann lorsqu’elle s’est exprimée avec force et conviction au Grand Journal de Canal + le 6 juin 2015.
Chadhort Djavann est un exemple d’intégration parfaitement réussie.
Elle est née en 1967 en Iran, a vécu la révolution islamique et en a subi la régression : élevée dans la lecture des grands auteurs français, elle a été contrainte d’arrêter pour étudier le Coran et forcée à se voiler. Elle a pu rejoindre la France en 1993, sans être francophone. Aujourd’hui, c’est une romancière, essayiste en langue française et elle a adopté la nationalité française.
La phrase qu’elle a prononcée est sans ambiguïté ;
« le voile, c’est dire aux femmes, vous êtes des sous-hommes »
Ce jugement est sans équivoque et il est d’une incroyable puissance puisqu’il émane d’une personnalité qui a vécu cette soumission.

Le Groupe Roubaix Bleu Marine
Expression politique RoubaixXL de mai 2016

 


Communiqué de presse de Jean Pierre LEGRAND

Jean Pierre LEGRANDCommuniqué de presse

À lire l’article « la mairie de Roubaix à l’écoute des riverains du quai de Bordeaux », on tombe des nues en lisant la réponse des représentants municipaux Mlle Connell, Messieurs Delbar et Deroi   qui prétendent être allés au bout de ce qui était en leur pouvoir pour déloger le camp de Roms, devenu une verrue mettant à mal la « requalification du front de canal » qui est une préoccupation municipale.
Qu’en serait-il si un camp s’installait sur les pelouses du parc Barbieux ou dans les jardins de la préfecture à Lille ?
Nous croyons plutôt que les responsables municipaux ne s’intéressent guère au secteur concerné qui n’entre pas dans leurs priorités.
Pourtant l’évacuation des ROMS de ce secteur devrait être considérée comme prioritaire étant donné la qualification de cette zone ; il est inadmissible et inconcevable que le préfet n’agisse pas.
Est-ce qu’il existe un arrêté municipal interdisant le nomadisme en bordure du Canal ?
Est-ce qu’il faut mobiliser tous les résidents du secteur pour obtenir gain de cause auprès de la préfecture ?
Est-ce que le préfet est venu sur les lieux pour se rendre compte ?
Est-ce qu’une fois de plus, l’Etat refuse d’assumer ses responsabilités ?
Roubaix doit-elle rester contre son gré le parent pauvre de la Métropole Européenne de Lille ?
Les réponses à ces questions intéressent beaucoup les Roubaisiens que nous sommes.

Le groupe Roubaix Bleu Marine assure de son soutien tous les habitants de ce quartier qui subissent le quotidien et vivent un enfer.

Le groupe Roubaix Bleu Marine demande à ce que toutes les mesures préfectorales et municipales soient prises pour l’évacuation du camp et des squats Rom.

Jean Pierre LEGRAND
Conseiller à la MEL
Conseiller municipal Roubaix

 


Reunion11avrilFN59 1 RED Reunion11avrilFN59 2 RED  Reunion11avrilFN59 3 RED  Reunion11avrilFN59 4 RED

Ce lundi 11 avril 2016, les élus Roubaix Bleu Marine étaient heureux d'accueillir Mr Sébastien Chenu, nouveau secrétaire départemental de la Fédération Nord du Front National.
Sympathisants et militants des 7ème et 8ème circonscriptions sont venus nombreux  pour l'écouter.
2017 sera une année déterminante pour le Front National.
Travail,pédagogie et détermination seront les clefs du succès.
Rassembler, s'investir et GAGNER!

Tous derrière Marine Le Pen, notre Présidente!!

Reunion11avrilFN59 5 RED Reunion11avrilFN59 6 RED  Reunion11avrilFN59 8 RED

Sébastien CHENU à la tête de la Fédération FN du Nord.

Sébastien Chenu a rejoint la Fédération FN du Nord.


Communiqué de presse de Jean Pierre LEGRAND
Réaction pour faire suite à l'article : "la mairie à l'écoute des riverains du quai de Bordeaux"

Jean Pierre LEGRANDCanal ; tous concernés.

Il n'y a pas que les riverains des quais de Bordeaux, de Marseille, de Rouen et des autres qui ont à se plaindre auprès de la Mairie pour la tenue des abords du canal.

Toute la partie du canal de Roubaix qui traverse les quartiers Nord et qui se prolonge jusqu’en Belgique doit être l’objet de la plus grande attention de la part des édiles roubaisiens.
L’image qu’il présente aujourd’hui n’est pas celle qu’il devrait incarner; futur poumon vert de Roubaix, zone à privilégier pour sa qualité environnementale.

Actuellement il rassemble tous les aspects les plus dégradants de la ville : populations miséreuses, désœuvrées et errantes à l’image des ROMS qui s’y sont installés, dépotoirs à ciel ouvert, vols et vandalismes, sentiment d’insécurité et puis beaucoup de barrières, de bornes de béton et des chemins de halage bien mal entretenus.

Nous ne croyons pas aux arguments de la municipalité qui prétend avoir tout fait pour le secteur.

Nous caressons souvent le rêve de pouvoir se balader en toute tranquillité le long des berges bien aménagées d’un canal vivant, avec quelques zones de logements qui séduiraient les classes moyennes qui travaillent à Roubaix mais qui refusent d’y habiter pour les raisons que chacun connait.

On aimerait faire du canotage, on aimerait voir des bateaux de touristes fluviaux installés le long de quais accueillants, on aimerait un petit port, on aimerait des guinguettes, des jeux pour les enfants, des parcs ouverts pour tous et plein de gens heureux.
Il est grand temps de commencer à imaginer l’avenir des berges du canal car c’est un atout majeur de l’avenir attractif de Roubaix.

C’est le moyen de redonner un certain équilibre dans la répartition des couches sociales roubaisiennes et une certaine harmonie dans le développement futur de la ville.
Evidemment, il faudrait que la municipalité ait l’ambition de faire du secteur un pôle de développement dans un environnement de qualité : c’est dans les textes, pas assez dans les têtes.

Les Roubaisiens ont créé le parc Barbieux et son environnement.
Se sentent-ils aujourd’hui capables de penser de la même façon l’avenir de leur canal et de se battre pour y arriver ?

Jean Pierre LEGRAND
Conseiller à la MEL
Conseiller municipal Roubaix

 


Cause toujours...

magxxl

Le RBM/FN est  intervenu 2 fois en Conseil Municipal pour signaler que, contrairement à la loi, les conseils citoyens ne participeront pas à l'élaboration des projets du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU).
On nous a fait comprendre que l'urgence imposait de transgresser la loi sur la démocratie participative.
Nous pensons plutôt que, pour nos responsables politiques, le peuple est incapable d'avoir des idées  et qu'il est préférable de confier l'avenir de la cité à des élites spécialisées sans attache territoriale.

Nous en concluons que les conseils citoyens ne sont qu'un leurre de démocratie.
Plus de 300 personnes s'y sont inscrites. Aucune d'entre elles n'a reçu le volet territorial de Roubaix du NPNRU, base de toute concertation.
Combien seront-elles encore quand elles comprendront que leur seule prérogative est "cause toujours" !!

Au FN nous pensons que les Français ont du bon sens et qu'il serait sage parfois de les écouter.
C'est la raison pour laquelle nous serions  favorables à des consultations sous forme de référendum. L'exemple de notre voisin suisse illustre parfaitement la réussite de cette méthode de vraie démocratie.

 
Le Groupe Roubaix Bleu Marine
Expression politique RoubaixXL d'avril 2016


Communiqué de presse d'Astrid LEPLAT

 

Astrid LEPLAT 2

À Roubaix, en mai 2015, le cheikh saoudien Mohammed Ramzan al-Hajiri, prédicateur salafiste et interdit de séjour en France car dangereux, était intervenu dans une mosquée du Pile pour un « séminaire » auquel ont participé quelque 1500 personnes.

Ce 28 mars 2016, le très controversé Imam salafiste de Brest Rachid Abou Houdeyfa, prêcheur radical était l’invité de la mosquée Arrahma des Trois Ponts.
Mosquée, qui sur sa page Facebook, ne supprime pas les commentaires faisant l’apologie du terrorisme.
Les propos de cet Imam heurtent notre bon sens, notre culture et notre manière de vivre : « Allah transforme soit en porc, soit en singe ceux qui écoutent de la musique », « la musique est une créature du Diable », « Si la femme sort sans honneur (sans voile), qu’elle ne s’étonne pas que les hommes abusent de cette femme-là. »

Le professeur d’université Gilles Kepel rappelle que Roubaix a été il y a 20 ans le berceau du djihadisme et que Roubaix reste un des axes de pénétration du salafisme.
Une demi-douzaine de jeunes roubaisiens seraient morts en Syrie.
Morts pour le djihad, morts à cause de l’islam radical.

Le Front National dénonce depuis de nombreuses années les risques liés à la radicalisation islamiste et malheureusement, les nombreux attentats de ces derniers mois nous donnent raison.
À la suite de l’attaque terroriste en janvier 2015, le Front National-Rassemblement Bleu Marine a proposé des mesures pour combattre le terrorisme islamiste (l’expulsion d’imams étrangers radicaux, la fermeture de mosquées salafistes...).
Nous refusons ce qui divise et fracture la communauté nationale et nous combattons le communautarisme qui est un ferment de division et d’intolérance, et qui heurte notre manière de vivre.
Nous ne sommes pas hostiles à l’Islam, mais à ses extrémismes qui influent sur notre mode de vie et qui conduisent à l’islamisme radical.

Le groupe ROUBAIX bleu marine continuera à dénoncer l'islamisme radical et à se battre contre l’implantation de mosquées tant que l’ensemble des responsables de cette obédience ne feront pas le ménage dans leurs rangs.
Nous sommes convaincus que de nombreux musulmans le comprennent et s’accordent avec notre position.

 

Astrid LEPLAT
Conseillère régionale NPDCP
Conseillère municipale Roubaix


Communiqué de presse d'Astrid LEPLAT

Quand le Rap dérape...

Astrid LEPLAT 2

Nous apprenons par la presse que Madame Élizéon, préfète déléguée à l'égalité des chances du Nord  est venue à la rencontre des jeunes dans le quartier du Pile à Roubaix.
Le but d'échanger sur le thème du racisme et de l'antisémitisme est louable .

Le fait de faire intervenir l'association Da-mas l'est nettement moins et nous interpelle.
Cette association roubaisienne de Hip-hop avait, en août 2015, fait la promotion du rappeur Médine dans le cadre de l'opération "Nos quartiers d'été".

Nous ne souhaitons pas nous poser en censeurs en matière de culture, mais les paroles plus que litigieuses de ce rappeur sont contraires aux valeurs de notre République.
Dans le texte, je cite :
"Crucifions les laïcards comme à Golgotha"
"Le polygame vaut bien mieux que l'ami Strauss-Kahn"
"Si j'applique la Charia les voleurs pourront plus faire de main courante"
"Je scie l'arbre de leur laïcité avant qu'on le mette en terre"
"Marianne est une femen tatouée "Fuck God" sur les mamelles"
"J'mets des Fatwas sur la tête des cons" etc etc

De telles paroles sur une population jeune et influençable peuvent avoir un effet dévastateur dont nous dénonçons le danger.
Quel parent responsable peut approuver ce type de discours pour son enfant?

Le groupe Roubaix Bleu Marine-Front National s'oppose à l'attribution de subventions à des associations qui ne respectent pas les valeurs de la République.

Le groupe Roubaix Bleu Marine-Front National demande à Mr le maire de Roubaix et à l'adjoint en charge de l'animation la plus grande vigilance quant au choix des artistes ou intervenants culturels auprès de la jeunesse roubaisienne.

Astrid LEPLAT
Conseillère régionale NPDCP
Conseillère municipale Roubaix