Suite de l'expression politique RoubaixXL de septembre.

magxxl

Nous avons invité les lecteurs de RoubaixXL à nous rejoindre sur notre blog.

C’est dans une atmosphère de fin de règne que la France vit des épreuves redoutables qui sont en mesure de rompre une paix civile déjà relative.
Dans ces moments, il nous semble indispensable que les dirigeants soient très clairs sur leurs intentions, leurs objectifs et les moyens de les atteindre.
Les Français ont besoin de clarté.

Lire la suite : Suite de l'expression politique RoubaixXL de septembre.

La violence, notre lot quotidien !

Astrid LEPLAT 2

Cette dernière semaine, des faits divers extrêmement violents ont marqué l'esprit des Roubaisiens.

A Roubaix, les employés des différents bureaux de La Poste subissent au quotidien de multiples incivilités, justifiant qu'ils fassent valoir leur droit de retrait.
Le 17 août 2016, lors d'un braquage raté, un individu armé a physiquement menacé les employés du bureau des 3 Ponts.

Ce 19 août, c'est le magasin Brico Dépôt à Leers qui a été braqué.
Au moins 2 individus cagoulés et armés ont menacé le personnel, sous les yeux de clients choqués.
A-t-on affaire à de petites racailles ou à du grand banditisme?
Espérons que l'enquête policière nous le dise...

Alors même que le 1er ministre Valls nous demande à nous, Francais, d'apprendre à vivre au quotidien avec la peur des attentats, nous devons en plus subir des actes de violence de gravité grandissante.
Comment vivre sereinement dans ces conditions ?
Quelle France laissons-nous aux jeunes générations ?

Au nom du groupe FN-RBM Roubaix Bleu Marine, j’adresse mon plus vif soutien aux employés de La Poste et de Brico Dépôt ainsi qu’à leurs clients.

L’État devrait faire face à ses responsabilités et ne pas abandonner les élus et les citoyens à leurs difficultés.

Depuis des années, le Front National demande que les effectifs des forces de l’ordre soient revus à la hausse, afin de mieux lutter contre ces bandits.
Le Front National exige aussi que la justice mette fin à un laxisme insupportable et applique la Loi en infligeant des peines exemplaires et dissuasives.
Enfin, de nouvelles prisons permettraient de mettre hors d’état de nuire un nombre certain de ces malfrats. Mais évidemment, des prisons qui ne soient pas des clubs de vacances…
D’ailleurs, pourquoi ne pas envisager une nouvelle prison à Roubaix, en lieu et place des nombreuses friches industrielles ?

Astrid LEPLAT
Conseillère régionale NPDCP
Conseillère municipale Roubaix


Quid de la Laïcité ??

Astrid LEPLAT 2

Le ramadan est terminé.
Ce matin, à l’occasion de l’Aïd-el-Fitr, plusieurs milliers de fidèles musulmans étaient attendus pour prier dans le parc du Brondeloire.
Parc public appartenant à la ville de Roubaix.
Quid de la Laïcité, valeur de notre République ??

Depuis plusieurs années, ce parc est mis à la disposition d’une association communautaire.
Ce pied de nez à la laïcité avait débuté sous l’ère Vandierendonck-Dubois avec la mise à disposition du Parc des Sports puis du parc public Brondeloire et continue en Delbarie.
Le clientélisme fonctionne de manière transversale.
D’un côté, il y a une démonstration de « force » de l’association organisatrice pour tenter de démontrer aux élus qu’ils contrôlent le fantasme du « vote musulman »...
Et de l’autre, la lâcheté politique des élus(es) incapables d’imposer, en plus de leur obligation de garantir l’ordre public, la laïcité sur le domaine public.

Alors que l’islam prône plutôt la discrétion, on peut s’interroger sur ce phénomène étrange que de vouloir pratiquer sa religion de manière collective (ruptures de jeûne, prières dont celles de l’Aïd…) et dans l’espace public.
Surtout que, par définition, un parc public est considéré comme « impur » puisque les chiens voire les humains y font leurs besoins... Ce qui est incompatible, logiquement, avec l’obligation de pureté du corps (les ablutions avant chaque prière) et d’esprit prônée par l’islam.

Le Front National dénonce cette démarche politico-religieuse et le communautarisme.
Vivre sa religion doit se pratiquer dans la sphère privée.
En tant qu’élue Roubaix Bleu Marine, je demande instamment à Monsieur Delbar, maire de Roubaix, de faire respecter la laïcité et de ne plus offrir de terrains relevant de l’espace public à toute association communautariste.

Je le répète : entre électoralisme et raison, il faut choisir.

 

Astrid LEPLAT
Conseillère régionale NPDCP
Conseillère municipale Roubaix


À Roubaix le Front National mis en quarantaine par certains journalistes de Nord Eclair - La Voix du Nord.

muet

Lors du dernier conseil municipal de Roubaix, le groupe Roubaix Bleu Marine est intervenu une dizaine de fois.
Les journalistes présents en ont tiré 2 Tweets d’humeur ou d’humour comme on voudra.
Pourtant ils ont assisté à quelque chose de rare durant cette assemblée ;
une motion présentée par les élus du Front National n’a pas fait l’objet de vote abstentionniste ou contre.
En conséquence, cette motion qui a obtenu un vote favorable des élus frontistes a été officiellement adoptée.
Ce phénomène assez rare aurait dû faire écho dans des oreilles journalistiques attentives.
Ça n’a pas été le cas puisque leurs journaux sont restés muets sur le sujet.
Volontaire ou pas, cet ostracisme envers les propositions constructives des élus du FN ?

Trouvez ci-dessous la motion de notre groupe adoptée par le conseil municipal de Roubaix :

 

 

Conseil municipal de Roubaix
Séance du 9 juin 2016
----------
Motion déposée par le groupe
Front National – Roubaix Bleu Marine

Création d’un pôle aquatique sur la zone de l’UNION

Le conseil municipal de Roubaix,réuni en séance, sollicite Mr le maire Guillaume Delbar pour défendre et porter le projet d'un complexe aquatique dans la zone de l'Union, tant au niveau de la MEL que de la Région Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

Les élus municipaux de Roubaix, Tourcoing et Wattrelos s'interrogent régulièrement sur l'avenir de la zone de l'Union.

Cette Zone d'activité tarde à se remplir et les objectifs fixés à l'origine du projet sont en décalage considérable avec la réalité.
Il fut un temps où une immense enseigne annonçait 8000 emplois prévus sur le site. Un immense espoir sur lequel il aura fallu déchanter au fil des mois et des années.
Ce que l’on constate aujourd’hui, c’est que la plupart des structures qui ont investi ou entouré le site n’ont guère créé d’emplois pour les autochtones, mais ont déplacé ceux de la métropole et que les emplois déplacés n’ont guère eu d’impact sur l’image et l’économie des villes concernées.
Il reste d’immenses terrains à investir dont une bonne partie est occupée par KIPSTA qui les utilise pour des activités sportives.
Après les différents échecs d’implantation, le dernier projet étant celui de la cité judiciaire (récupéré par Lille et La Madeleine), les municipalités concernées Roubaix et Tourcoing verraient avec satisfaction des implantations relatives au sport. On évoque en particulier une aréna sans en définir précisément les lignes.

Reprenant l’idée évoquée par le président de la Métropole Européenne de Lille de voir l’éclosion d’une piscine olympique dans la métropole, notre groupe RBM/FN propose que les maires des 3 villes Roubaix, Tourcoing et Wattrelos, toutes les 3 impliquées dans la zone de l’Union, s’organisent pour rebondir sur l’idée évoquée par le président de la MEL.
En effet, en partant des points forts de la situation, des atouts du site de l’Union et de l’urgente nécessité de ne pas en faire un secteur de friches et d’occupation anarchique, nous suggérons la création d’un complexe aquatique composé :
- d’un bassin olympique pouvant accueillir des épreuves nationales et internationales de natation, ainsi que des entrainements ouverts à tout public
des bassins d’apprentissages, une fosse de plongée, des bassins ludiques de loisir
des plages ouvertes sur le canal, future trame bleue de la métropole.
 on pourrait ajouter à cela la possibilité d’une présence commerciale de services dédiés, exclusivement tournée vers les soins corporels, le bien-être et la santé.

En tout, un projet ambitieux, une sorte d’Aquaboulevard aux normes des capacités locales dont l’objectif principal sera d’attirer une large population des classes moyennes métropolitaines en pensant au rayonnement sur la Belgique voisine.
La conception, le financement et la gestion seraient confiés à une structure publique/privée comme il en existe déjà dans la métropole ou peut-être à copier sur l’organisation de nos voisins européens dans ce domaine. (le groupe KIPSTA ou sa maison mère pourraient être sollicités dans le cadre d’un tel projet)

Nous avons des atouts incontestables pour donner sens à ce projet :
- Il y a de la place à l’Union
- La zone de l’Union est directement reliée à tous les moyens de transports utilisables dans la métropole (voies rapides, métro/bus/tram, vélo etc…)
- Elle est au centre de 3 villes dont l’ensemble représente + de 230 000 habitants
- Il y a une forte présence d’étudiants à Roubaix et à Tourcoing (citons en en particulier le nouveau campus gare à proximité)
- Tourcoing a abandonné son projet de piscine olympique au profit de l’IMA
- Tourcoing a connu une forte implication en sport de natation, Roubaix n’est pas en reste.
- 1 acteur privé mondial tourné vers le sport KIPSTA est déjà présent sur la zone.
- La zone de l’Union en retard sur ses objectifs a un besoin urgent de développer de l’emploi.
- Les critères d’emploi ouverts par les activités seraient larges et ouverts à tous.

 
A l’image des grandes villes du nord de l’Europe, notre agglomération doit se doter de grands complexes aquatiques, pas seulement pour apprendre à nager.
Avant de laisser la place au rêve, à l’imagination et aux propositions complémentaires, je conclus très brièvement qu’il faut profiter de la présence de 3 maires poids lourds (au sens politique du terme) dans les institutions locales, régionales et même nationales pour porter ce projet qui peut devenir un moteur essentiel pour l’attractivité des villes concernées.

Le groupe Roubaix Bleu Marine.


Qui ne dit mot, consent.

Astrid LEPLAT 2

Plusieurs polémiques concernant des mosquées de Roubaix ont récemment agité les réseaux sociaux.

En mai 2015, le cheikh saoudien Mohammed Ramzan al-Hajiri, prédicateur salafiste et interdit de séjour en France car dangereux, était intervenu dans la mosquée du Pile pour un "séminaire " auquel avaient participé quelque 1500 personnes.

Le 28 mars 2016, le très controversé Imam salafiste de Brest, Rachid Abou Houdeyfa, prêcheur radical fut l'invité de la mosquée Arrahma des Trois Ponts.

Cette semaine, c'est de nouveau le cheikh Mohammed Ramzan al-Hajiri qui réintervient à Roubaix en diffusant un prêche en arabe par téléphone.
Ce prédicateur n'hésite pas à diffuser sa haine de l'Occident et considère les non-musulmans comme des mécréants.

Le groupe Front National Roubaix Bleu Marine s'étonne du silence assourdissant de Monsieur le Maire Guillaume Delbar, premier magistrat de la ville.
La mairie de Roubaix, si prompte à communiquer pour faire le buzz, n'a pas émis le moindre communiqué ni condamné ces agissements.
Par peur sans doute, de froisser de potentiels électeurs...
Entre électoralisme et raison, il faut choisir.

Le groupe Front National Roubaix Bleu Marine condamne avec fermeté les agissements radicaux de ces mosquées et dénonce les risques liés à la radicalisation islamiste.
Le Front national propose depuis plusieurs années des mesures pour combattre le radicalisme islamiste : expulsion des imams étrangers radicaux, fermeture des mosquées salafistes, obligation de prêcher en français.

 

Astrid LEPLAT
Conseillère régionale NPDCP
Conseillère municipale Roubaix


Expression politique RoubaixXL de juin 2016

magxxl

A semer le laxisme, on récolte l'anarchie.

L'été arrive, les journées s'allongent et les Roubaisiens veulent en profiter.
Le parc Barbieux est une destination privilégiée. Il fait l'objet d'une rénovation prestigieuse.
Le budget total consacré sera de 10 millions d'euros à l'achèvement des travaux, supporté par la Ville et la MEL.
Le premier tiers de cette rénovation est achevé.
Malheureusement, des individus perturbateurs, des "loubards" ont investi les lieux pour vandaliser le système de fonctionnement de la cascade, du matériel de chantier et pour circuler sans vergogne avec des motocross/quads sur les pelouses ou les chemins, au détriment de la sécurité des promeneurs et de la qualité de l'environnement.
A ce rythme, les "loubards" pourront bientôt avoir pignon sur rue (sur Parc!) comme dans certains quartiers de la ville ou personne n'ose plus intervenir.
Malgré les engagements des élus et les atermoiements de l'adjointe à la sécurité adepte de la "tolérance zéro", rien n'a été prévu pour la sécurité et la tranquillité dans le parc .
Nous affirmons que la sécurité est la première des libertés et qu'il faut combattre sans relâche TOUTE la délinquance roubaisienne.

Le Groupe Roubaix Bleu Marine
Expression politique RoubaixXL de juin 2016

 


Communiqué de presse de Jean Pierre LEGRAND

Jean Pierre LEGRANDLA GRANDE HYPOCRISIE

Le groupe Roubaix Bleu Marine affirme que la démocratie participative, leitmotiv des responsables politiques de nos villes de « gauche » ou de « droite » est un leurre.
L’exemple de Roubaix est le plus criant car la classe politique a toujours prétendu associer les habitants au devenir de la ville.

En plus des Comités de quartier (associations 1901), des Conseils de quartiers (loi 2002) et des conseils citoyens (loi 2014), on voit poindre au Pile un groupe d’un nouveau genre : la Table de Quartier. Cette dernière « émergence » portée par l’ANRJ et l’université populaire citoyenne est soutenue par des politiques de Gauche qui préparent déjà leur campagne de reconquête.

Cette gauche qui gérait la ville n’a jamais réellement répondu aux souhaits des populations à tel point que la ville s’est enfoncée dans la pauvreté, la misère, le désœuvrement et glisse vers une société de coutumes non européennes.
Dans le cadre des rénovations urbaines, la vérité c’est que pour moult raisons et en particulier celui de l’urgence du PLU, ce sont des cabinets d’études venus d’ailleurs qui continueront à définir les cadres et les projets d’urbanisation...
L’exemple du quartier du Pile est significatif de la réalité du « cause toujours ».
Vu le cafouillage, on pourrait bien connaître à Roubaix des « nuits debout » ou des démonstrations de « zadistes » !

Au Front National - Rassemblement Bleu Marine nous sommes pragmatiques et nous pensons qu’il est nécessaire d’arrêter de jouer avec les « fausses » idées démocratiques, qu’il est temps de redonner force au vote citoyen et aux élus, que ces derniers doivent arrêter de gérer par le clientélisme, mais seulement agir dans l’intérêt de leur ville pour qu’elle retrouve éclat et dynamisme.
De notre point de vue, le référendum est le meilleur moyen pour donner de la voix aux citoyens en dehors des élections.

Jean Pierre LEGRAND
Conseiller à la MEL
Conseiller municipal Roubaix

 


Communiqué de presse d'Astrid LEPLAT

Astrid LEPLAT 2

Le parc Barbieux, parc de tous les dangers.

Ce joyau roubaisien bénéficie d’une rénovation remarquablement réussie.
La première partie du chantier s’est achevée il y a quelques mois.
Lors de la présentation du projet, nous, élus du groupe Roubaix Bleu Marine, avions déjà émis une réserve quant à la pérennité de cette rénovation si rien n’était entrepris pour améliorer la sécurité dans le parc.

Avec l’arrivée des beaux jours, nombreux sont les promeneurs à vouloir profiter de cet écrin de verdure. De jeunes enfants roulent dans les allées, des mamans avec leurs poussettes, des sportifs... Tous voudraient se balader en toute quiétude.

Que nenni...c’est sans compter une certaine jeunesse...
Racaille, loubards ou délinquants s’en donnent à cœur joie pour saccager ce parc.
2 roues BarbieuxRodéos en quad ou motocross sont quasi journaliers, de l’aveu même des habitués.
Acte de vandalisme gratuit fin avril, le local technique a été forcé et le système hydraulique tout neuf détruit.
Le week-end dernier, c’est un engin de chantier qui a été vandalisé et envoyé au fond de l’eau.

Nous dénonçons la dangerosité de cette racaille qui agit en toute impunité.
Le système de vidéo surveillance ne paraît d’aucune efficacité.
Que risquent ces délinquants ? Une tapette sur les doigts ?? Un rappel à la LOI ???

Qu’attend la majorité municipale LR-UDI pour agir ?
Qu’il y ait un accident grave ? Voire un mort ??
Il y a quelques années, des jeunes gens recrutés en emploi aidé assuraient un minimum de médiation et de surveillance.

Nous espérons que Monsieur le Maire a sollicité l’État dans le cadre du Fonds interministériel 2016 de prévention de la délinquance.
Nous demandons que le budget alloué à la sécurité soit prioritaire et que soit créée de toute urgence une unité de police montée spécifiquement affectée au Parc Barbieux.
En attendant, nous demandons que des agents de la police municipale patrouillent dans le parc pour assurer la sécurité de tous.

 

Astrid LEPLAT
Conseillère régionale NPDCP
Conseillère municipale Roubaix


Communiqué de presse de Jean Pierre LEGRAND

Réaction pour faire suite à l'article : "la manifestation contre l’école Sainte-Bernadette mobilise une cinquantaine de personnes."

Jean Pierre LEGRAND

L’affaire de l’école Sainte Bernadette révèle une fois de plus la grande difficulté du vivre ensemble.

Au départ une plainte d’une maman qui considère que son enfant est sujet de brimades à l’école. Elle porte plainte, sans succès auprès du parquet. Qu’à cela ne tienne, elle remue ciel et terre et se rapproche du MRAP pour médiatiser et donner du poids à son action.

Ainsi, elle donne à l’« affaire » un tournant politique ; faire accuser de racisme une école catholique qui prendrait en grippe les enfants issus de familles musulmanes.
Difficile d’entrer dans un débat sans connaître les tenants et les aboutissants.
Curieux tout de même qu’après le MRAP on fasse intervenir Monsieur Gacem, membre de l’équipe municipale, proche des milieux musulmans, mais en aucun cas chargé des problèmes d’éducation dans les écoles roubaisiennes.
S’il eut fallu demander un avis au sein de la majorité municipale, c’est celui de Mme Afane-Kimbaboula qui aurait dû être requis puisqu’elle est chargée de l’éducation.

En ce qui nous concerne, nous sommes indignés par ce genre de procédé qui consiste à mettre en cause un mode d’éducation scolaire délivré par une école qui a pignon sur rue de puis plus de 20 ans. L’École qui a besoin de sérénité n’a pas besoin de ce genre d’affaire qui tente d’amener un trouble évident dans sa gouvernance.

Si une personne se plaint des méthodes d’éducation, qu’elle change ses enfants d’établissement et s’adresse à une autre école.

Jean Pierre LEGRAND
Conseiller à la MEL
Conseiller municipal Roubaix

 Lien vers l'article dans Nord Éclair sur. nordeclair.fr


Le 1er 2016, les ch'tis patriotes étaient en force à Paris pour fêter Jeanne d'Arc et les travailleurs.
Très beau 1er mai du Front National à Paris, qui même dans une nouvelle version, ne déroge pas aux traditions : Hommage à Jeanne D'Arc, symbole de résistance, et un très beau banquet patriotique et populaire.Une fête très réussie, dans la joie et la bonne humeur, clôturée par un discours de notre présidente Marine Le Pen.

Voir les photos


Expression politique RoubaixXL de mai 2016

magxxl

 

Parce que nous exprimons des réserves sur les constructions ou les extensions de mosquées à Roubaix nous sommes taxés d’islamophobie.
Nous considérons qu’avoir la Foi est parfaitement honorable et nous respectons toutes les religions, mais pensons qu’aucune religion ne peut imposer ses règles et se substituer à la foi laïque et républicaine. Nous ne sommes pas hostile à l’Islam, mais à ses extrémismes qui influent sur notre mode de vie et qui conduisent à l’islam radical.
En conseil municipal, le maire nous reproche des réflexes pavloviens et M Gacem conseiller municipal s’interroge sur ce que nous avons contre l’islam. Le débat municipal s’est immédiatement achevé sous les quolibets quand nous avons posé la question de la place de la femme dans cette religion lorsque celle-ci est pratiquée selon les coutumes salafistes.
Récemment le Premier ministre a (enfin) reconnu que » le salafisme est en train de gagner la bataille de l’islam en France » et que » le voile est un asservissement de la femme ».
Ces réflexions nous autorisent à penser que le voile trop répandu à Roubaix n’est ni un signe d’intégration ni un signe de liberté et qu’il nuit à notre identité.
A qui la faute ?

Comme beaucoup de nos lecteurs le savent, l’expression de l’opposition est réglementée dans la revue municipale et nous faisons toujours un effort de concision pour nos articles.
Mais comme le sujet de l’Islam est particulièrement sensible et qu’il autorise nos adversaires à nous traiter de « racistes » quand nous l’abordons avec nos constats de bon sens, nous tenons à rapporter une phrase prononcée par Chadhortt Djavann lorsqu’elle s’est exprimée avec force et conviction au Grand Journal de Canal + le 6 juin 2015.
Chadhort Djavann est un exemple d’intégration parfaitement réussie.
Elle est née en 1967 en Iran, a vécu la révolution islamique et en a subi la régression : élevée dans la lecture des grands auteurs français, elle a été contrainte d’arrêter pour étudier le Coran et forcée à se voiler. Elle a pu rejoindre la France en 1993, sans être francophone. Aujourd’hui, c’est une romancière, essayiste en langue française et elle a adopté la nationalité française.
La phrase qu’elle a prononcée est sans ambiguïté ;
« le voile, c’est dire aux femmes, vous êtes des sous-hommes »
Ce jugement est sans équivoque et il est d’une incroyable puissance puisqu’il émane d’une personnalité qui a vécu cette soumission.

Le Groupe Roubaix Bleu Marine
Expression politique RoubaixXL de mai 2016

 


Communiqué de presse de Jean Pierre LEGRAND

Jean Pierre LEGRANDCommuniqué de presse

À lire l’article « la mairie de Roubaix à l’écoute des riverains du quai de Bordeaux », on tombe des nues en lisant la réponse des représentants municipaux Mlle Connell, Messieurs Delbar et Deroi   qui prétendent être allés au bout de ce qui était en leur pouvoir pour déloger le camp de Roms, devenu une verrue mettant à mal la « requalification du front de canal » qui est une préoccupation municipale.
Qu’en serait-il si un camp s’installait sur les pelouses du parc Barbieux ou dans les jardins de la préfecture à Lille ?
Nous croyons plutôt que les responsables municipaux ne s’intéressent guère au secteur concerné qui n’entre pas dans leurs priorités.
Pourtant l’évacuation des ROMS de ce secteur devrait être considérée comme prioritaire étant donné la qualification de cette zone ; il est inadmissible et inconcevable que le préfet n’agisse pas.
Est-ce qu’il existe un arrêté municipal interdisant le nomadisme en bordure du Canal ?
Est-ce qu’il faut mobiliser tous les résidents du secteur pour obtenir gain de cause auprès de la préfecture ?
Est-ce que le préfet est venu sur les lieux pour se rendre compte ?
Est-ce qu’une fois de plus, l’Etat refuse d’assumer ses responsabilités ?
Roubaix doit-elle rester contre son gré le parent pauvre de la Métropole Européenne de Lille ?
Les réponses à ces questions intéressent beaucoup les Roubaisiens que nous sommes.

Le groupe Roubaix Bleu Marine assure de son soutien tous les habitants de ce quartier qui subissent le quotidien et vivent un enfer.

Le groupe Roubaix Bleu Marine demande à ce que toutes les mesures préfectorales et municipales soient prises pour l’évacuation du camp et des squats Rom.

Jean Pierre LEGRAND
Conseiller à la MEL
Conseiller municipal Roubaix

 


Reunion11avrilFN59 1 RED Reunion11avrilFN59 2 RED  Reunion11avrilFN59 3 RED  Reunion11avrilFN59 4 RED

Ce lundi 11 avril 2016, les élus Roubaix Bleu Marine étaient heureux d'accueillir Mr Sébastien Chenu, nouveau secrétaire départemental de la Fédération Nord du Front National.
Sympathisants et militants des 7ème et 8ème circonscriptions sont venus nombreux  pour l'écouter.
2017 sera une année déterminante pour le Front National.
Travail,pédagogie et détermination seront les clefs du succès.
Rassembler, s'investir et GAGNER!

Tous derrière Marine Le Pen, notre Présidente!!

Reunion11avrilFN59 5 RED Reunion11avrilFN59 6 RED  Reunion11avrilFN59 8 RED

Sébastien CHENU à la tête de la Fédération FN du Nord.

Sébastien Chenu a rejoint la Fédération FN du Nord.