Communiqué de presse d'Astrid LEPLAT

Astrid LEPLAT 2

Le Conseil Départemental du Nord confirme une baisse des subventions aux EHPAD, aux associations s’occupant de personnes en situation de handicap et à l’aide à la petite enfance.

Dans un article de presse récent, Mr Lecerf justifie ces baisses par un budget difficile.
Argument paradoxal lorsque l’on sait que le président Lecerf reçoit ses invités dans un salon ayant coûté plus de 48 000€ et que tous les conseillers départementaux ont été nommés membres de la commission permanente, augmentant ainsi automatiquement leurs indemnités.

Mr Lecerf sollicite chacun « à sortir de sa bulle où il s’est confortablement installé ».
Les directrices et le personnel soignant des EHPAD apprécieront…
En tant qu’administratrice du CCAS de Roubaix, j’invite Mr Lecerf à passer une journée ou une nuit à prendre soin des résidents d’un EHPAD pour réaliser à quel point son propos est déplacé.
Quant à la baisse des subventions, sur quel poste faudra-t-il économiser ?? La nourriture servie, les couches hygiéniques pour incontinents ou l’animation ??

Le groupe Front National-Rassemblement Bleu Marine de Roubaix demande au Conseil Départemental du Nord :

– de supprimer les baisses de subventions aux sujets les plus faibles : personnes âgées, personnes handicapées et petite enfance.

– d’aligner, symboliquement, les indemnités des élus départementaux sur celles des élus régionaux.

 

Astrid LEPLAT
Conseillère régionale NPDCP
Conseillère municipale Roubaix


N'en déplaise aux aigris...

CRNPDCP

Lors des élections régionales fin 2015, la coalition hétéroclite et injuste LR-UDI-Modem-PS-EELV-FDG a empêché la victoire du Front National.

Pour nous faire barrage, envisageront-ils une liste commune aux élections municipales de 2020 ?

Malgré ce mépris de la démocratie, avec 42% des voix et 1.015.000 électeurs, notre parti a remporté 54 sièges au Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

J'ai la chance de faire partie du plus grand groupe d'opposition de France et d'être la troisième élue de Roubaix, sciemment occultée lors des félicitations du PS en Conseil Municipal. Je leur pardonne cet oubli, puisqu'ils ont tout perdu: Roubaix, le Département, la Région. Bientôt la France ?

À 45 ans, je vis à Roubaix, ville que j'aime, où j'ai grandi et où je travaille. Infirmiére, chaque jour au contact des Roubaisiens, j'ai conscience de leurs difficultés.

Récemment investie en politique, je fais fi des basses manœuvres politico-politiciennes et je continuerai à m'investir avec honnêteté et bon sens.

Au Conseil Régional, je serai une opposition constructive mais exigeante dans les domaines de la Santé, du Social, de la vie associative et de la citoyenneté.


 
Astrid LEPLAT pour le Groupe Roubaix Bleu Marine
Expression politique RoubaixXL de mars 2016 


Transparence.

magxxl

Lors du dernier conseil municipal de 2015, notre parti s'est abstenu sur les avances budgétaires aux associations.

Sans mettre en cause le caractère indispensable de ces structures au sein d'une commune, les élus ont le droit de savoir comment elles sont administrées et gérées.

L'audit général promis par l'ex-adjointe chargée des associations n'est pas réalisé, on attend toujours celui de la Maison des Associations.

Or certaines structures connaissent des dérives que nous découvrons dans la presse: 2 exemples récents les dénoncent.

L'un concerne des sommes indûment versées, l'autre un salarié fantôme.

Est-ce le fait du laxisme, du clientélisme ou d'autre chose encore ?

Surprenant aussi qu'une association sportive utilise la camionnette du club pour conduire et "faire voter" au second tour des régionales des citoyens choisis.

La transparence voulue par la majorité a parfois des aspects troubles.

Du fait de cette situation, nous restons vigilants pour que l'argent public, celui de nos impôts, soit utilisé à bon escient.

Le seul intérêt que notre équipe RBM/FN défend, c’est celui de tous les Roubaisiens.

La ville doit être gérée de façon claire, impartiale et juste.


 
Le Groupe Roubaix Bleu Marine
Expression politique RoubaixXL de février


Jean Pierre LEGRANDA la mairie de Roubaix, de l'embrouillamini
au paradoxe.

Ces dernières semaines, on assiste en mairie à une grande opération de communication pour annoncer la mise en route des nouveaux conseils citoyens en présence de plus de 300 personnes qui en feront partie, et cela pour répondre à la mode du slogan "démocratie participative", sorte d' oxymore politique que notre groupe FN-RBM dénonçait déjà en juin 2015.
Parallèlement, on apprend dans la presse que le déroulement et les travaux concernants 2 chantiers engagés par la mairie ne répondent pas aux attentes des riverains.
L' un Boulevard de Cambrai, élaboré de longue date avec la participation des habitants, et qui au final ne semble pas répondre à leurs souhaits.
Et l'autre rue Anatole France qui est contesté par les riverains qui n'ont même pas été consultés et a été interrompu.

On peut se demander si la sur-occupation du maire ( maire, vice-président de la Mel et vice-président du conseil régional) ne porte pas préjudice à la gestion de la ville.
Certains adjoints semblent livrés à eux mêmes et font preuve d'un zèle particulier dans l'accomplissement de leur mission.
L'un prompt d'efficacité accélère les travaux sans tenir compte des riverains, l'autre focalisé sur la plus large consultation citoyenne possible a mis en place une grosse machine à réunionnite.
On voit bien à travers l'exemple cité qu' à force de ménager la chèvre et le chou, on finit par atteindre des situations tout à fait paradoxales à Roubaix qui réduisent ses capacités à sortir de sa réalité et de son image.

 

Jean Pierre LEGRAND.
Pour le groupe Roubaix Bleu Marine.


Expression politique RoubaixXL
Janvier: le temps des vœux et des bilans.

magxxl

Ce programme ambitieux a suscité beaucoup d'espoir chez les Roubaisiens.
L'ambition a fait place à une politique de minuscules petits pas qui déçoit plus qu'elle n'enchante (exemple: le coup médiatique des maisons à 1 euro; on parle d'une vingtaine seulement; beaucoup de bruit pour pas grand chose).
La seule volonté marquée est de faire des économies.
Ça se traduit par des coupes budgétaires dans tous les services rendus aux Roubaisiens.
Un seul but: baisser les impôts pour la population assujettie; c'est sans garantie et reporté en fin de mandat.
En comparaison, les maires FN ayant fait la même promesse ont déjà réduit les impôts en gérant leur ville de manière exemplaire.
La gouvernance prétendue "apaisée" mais surtout clientéliste du maire n'a guère d'avenir
Sans grand projet pour Roubaix, il est difficile d'imaginer que la ville retrouve un jour une partie de son prestige.

Après une année 2015 difficile qui aura marqué tous les esprits, nous vous souhaitons une belle et heureuse année 2016, riche d'espoir ."


 
Le Groupe Roubaix Bleu Marine


Résultat du match des élections régionales
pour la grande région Nord-Pas-de-Calais-Picardie

Tableau

Front national : 54 élus - Liste parti socialiste sortante : ZERO élu .

Après un premier tour largement victorieux, le rassemblement autour de Marine Le Pen a été confronté à une alliance contre nature pour empêcher celle ci de conquérir la nouvelle grande région.

Le résultat qui fait croire à un succès de la république est en fait un échec cinglant de la démocratie.

Les électeurs de gauche sincères ont été spoliés d'une représentation au Conseil régional par le "dictat" du gouvernement socialiste de Monsieur Valls : TOUT faire pour empêcher le succès du FN. Et tout a été fait.

Le bilan, et c'est notre victoire, le PS qui prétend diriger la France n'est plus représenté au Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais-Picardie et de ses 6 millions de Français.

A Roubaix, nous sommes satisfaits du résultat qui permet à notre candidate locale Astrid Leplat d'être élue.

Une élue supplémentaire pour Roubaix qui saura défendre les intérêts locaux de tous les citoyens.

Merci à tous ceux qui par leur vote, ont permis au FN/RBM de progresser encore de presque 700 voix à Roubaix.

Jean-Pierre Legrand

Groupe Roubaix Bleu Marine


Affichage affichage2  tarctage  tarctage

 MERCI

Vous êtes 4276 Roubaisiens à avoir voté pour la liste conduite par Marine LE PEN le 6 décembre 2015.

Le Front National n'était plus représenté à Roubaix.
En 2014, grâce  à l'implication et à la motivation de Jean-Pierre Legrand, tête de liste Roubaix Bleu Marine, nous avons obtenu 4 sièges au Conseil Municipal et un siège au Conseil de la MEL ( métropole européenne de Lille).
Depuis, les voix en faveur de notre parti patriote sont en progression constante.
Lors des élections départementales en mars 2015, notre liste a éliminé les candidats du Parti Socialiste.

Malgré une prise de position à charge de la part de la presse quotidienne régionale.

Malgré une campagne chamboulée par des événements dramatiques.

Malgré un traitement inégal de la part de la presse locale.

Malgré l'agressivité de certaines personnes qui violent la démocratie républicaine.

Malgré le comportement antidémocratique de militants d'autres partis qui s'acharnent à arracher nos affiches.

Malgré tout cela, nous progressons.

Et pour cela nous vous remercions.

La soirée du 6 décembre fut mémorable, le Front National est devenu le 1er parti roubaisien, 1er parti régional et premier parti de France.

Le vote pour le Front National est devenu un vrai vote de conviction.
Notre présidente Marine Le Pen incarne l'espoir pour de nombreux citoyens, elle propose pour notre future grande région un programme réaliste et réalisable, lié à  une gestion rigoureuse .
Fini la gabegie. Fini le clientélisme. Fini le copinage.

Ce même soir du 6 décembre Jean-Christophe Cambadélis, secrétaire général du Parti Socialiste a appelé au désistement de la liste PS pour la Région Picardie-Nord-Pas De Calais, au mépris de ses militants et de ses électeurs.
L'exemplarité de la gestion des villes FN comme Hénin-Beaumont, plébiscitée dans les urnes par 60% des suffrages  leur fait peur.Peur de voir Marine LE PEN accéder à la présidence de la Région et ainsi prouver aux Français la totale capacité du Front National à être de meilleurs gestionnaires.

En se retirant, le PS  a falsifié les règles de vote et espère faire battre le Front National.
Nous pouvons les en empêcher .
Parce que chaque voix compte, nous demandons aux 4276 électeurs qui nous font confiance de réitérer leur vote le 13 décembre, mais aussi de porter la voix du Front National auprès de leurs proches, leurs amis, leurs collègues .

Pour une Région fière et enracinée, le 13 décembre votez Marine LE PEN.

Astrid LEPLAT
Groupe Roubaix Bleu Marine


Communiqué suite à la prise d'otages
du 24 novembre à Roubaix.

Police

 

Pour préserver le slogan boboïste "vivre ensemble" et l'artifice de la paix sociale, on finit par mettre  les Roubaisiens en danger.

Une nouvelle étape est franchie à Roubaix en matière de délinquance avec la montée du grand banditisme.

La prise d'otages, la présence d'armes de guerre, l'intervention du Raid, les échanges de tirs, les blessures, la mort et le traumatisme qui s'ajoute à celui des attentats islamiques craints désormais partout sur notre sol de France, ne peuvent  nous laisser sans réaction.


Constamment, le groupe RBM - FN alerte sur la lenteur des actions des pouvoirs publics, de celle de la justice et de son laxisme, et s'indigne du mutisme quant aux suites données aux plaintes et aux enquêtes de police.

Nombreux sont les exemples de délits sans suite qui cachent la vérité aux citoyens.
2 exemples récents, qui ont pourtant fait l'objet d'articles de presse  et de débats  publics : la dégradation du monument Harki et le vandalisme du Couvent des Clarisses.
 
Aucune nouvelle!!

Combien de plaintes déposées par les victimes sont transformées en simple constat de petites incivilités mineures alors qu'il s'agit de réelles atteintes à l'intégrité des personnes et des biens.
La police de Roubaix a pour consigne de "calmer " l'ardeur des plaignants au nom de la paix civile.

Nous affirmons que ça n'est pas ainsi que l'on gagne la paix civile.

À force de se boucher le nez, les yeux et les oreilles, on finit par être soumis et on aboutit à un monde de violence extrême.
La SÉCURITÉ est la première des libertés, ceux qui nous dirigent depuis des décennies l'ont oublié.

C'est la raison pour laquelle nous réclamons la "tolérance zéro" en matière d'incivilité et de délinquance pour tout acte qui nuit à la tranquillité et à la sécurité des personnes, ainsi qu'à l'intégrité des biens.
Nous dénonçons le laxisme, la victimisation des coupables, le désengagement de l'État, l'affaiblissement moral et matériel de nos capacités de maintien de l'ordre.


Jean-Pierre LEGRAND et Astrid LEPLAT pour le groupe Roubaix Bleu Marine.


Expression politique RoubaixXL de novembre.

magxxl

C'est la question que l'on se pose quand on voit certaines décisions prises par l'équipe dirigeante en matière sociale.

Les victimes semblent être les personnes âgées qui subissent en priorité les réductions budgétaires.

Après les fermetures de foyers logements et suite à de multiples tergiversations, le maire et son équipe ont décidé de fermer les foyers restaurants FOURMIES et BELFORT, mettant ainsi fin aux habitudes de convivialité des personnes âgées qui fréquentaient ces structures du CCAS.

Au FN/RBM, on s'insurge contre ces décisions qui, pour des raisons de rentabilité, pénalisent nos anciens alors qu'on sait qu'il est possible de faire de réelles économies en arrêtant de subventionner des organismes qui ne répondent pas aux intérêts des roubaisiens.

Pendant que certaines organisations politiques encouragent l'arrivée de populations qui ne pourront qu'accentuer le malaise social et civilisationnel à Roubaix, le Front National exprime son soutien aux Roubaisiens qui sont victimes des restrictions budgétaires.


 
Le Groupe Roubaix Bleu Marine


Réaction de Jean-Pierre Legrand

journauxNous avons eu droit à deux entrefilets à charge dans les journaux locaux Voix du Nord, Nord Eclair sur nos interventions au conseil municipal du 23 septembre 2015.
Nous connaissons depuis longtemps l'opposition des journalistes de ces supports face au FN et au RBM.
Quand les articles soulèvent des débats, ça ne peut être qu'instructif et enrichissant, et nous respectons la liberté de chacun.
Toutefois, quand ceux-ci relèvent de l'attaque sur la personne ou de la fausse information, ce qui est le cas des entrefilets que j'évoque ci-dessus, je pense qu'on est en droit de réagir.
Certains d'entre nous le font en utilisant un langage qui n'est pas celui de mon éducation ( surtout dans les contacts publics).
En ce qui me concerne je préfère me demander si certains prétendus journalistes n'ont pas obtenu leur diplôme dans des pochettes surprises, tant leurs articles sont indigents.
Nous rendons juges, ceux qui lisent ou écoutent nos interventions.


Jean-Pierre LEGRAND
Groupe Roubaix Bleu Marine